bannière site afnoo 2017

  • Home
  • Nouvelles
  • Déclaration de M. Donald Pelletier à l’occasion du 30e anniversaire de la Loi sur les services en français

Déclaration de M. Donald Pelletier à l’occasion du 30e anniversaire de la Loi sur les services en français

lundi, 21 novembre 2016

À l’occasion du 30e anniversaire de la Loi sur les services en français (1986-2016), le Président de l’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario (AFNOO), M. Donald Pelletier, a fait la déclaration suivante :

« Nous célébrons aujourd’hui le 30e anniversaire de l’adoption de la Loi sur les services en français (LSF). Cette loi qui - au fil des années - a reçu le statut de loi quasi-constitutionnelle, constitue une avancée majeure dans la reconnaissance des droits linguistiques en Ontario, ainsi que des droit des franco-ontariens et franco-ontariennes. Grâce à cette loi, nous avons pu assurer la survie de l’Hôpital Montfort, permettre la désignation de régions bilingues, et assurer l’accès aux services en français dans différentes sphères de la vie publique.

Notre organisation couvrant 5 des régions désignées bilingues en vertu de la LSF, nous sommes très reconnaissants des avancées qui ont été faites par l’adoption de la loi. Toutefois, nous constatons que cette loi doit être mise à jour, afin de refléter la réalité et les besoins de franco-ontariens et franco-ontariennes. Par exemple, nous croyons que le principe de désignation des régions doit être revisité afin d’être plus accessible et plus rapide et ce, afin de réduire les inégalités dans les régions. Nous nous joignons également à l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) dans notre désir que la loi prenne en compte les objectifs et aspirations exprimés dans le Plan stratégique communautaire de l’Ontario français.

L’AFNOO désire donc, en cette journée, souligner l’importance qu’a la Loi sur les services en français pour les francophones de l’Ontario, mais rappelle son désir de voir la loi évoluer afin de mieux représenter nos nouvelles réalités. Nous réitérons également l’importance pour les groupes francophones et anglophones du Nord-Ouest de travailler en synergie afin que nos municipalités bénéficient de l’apport considérable des communautés francophones, et assurons notre désir continu de travailler avec les différents groupes et organismes de la région dans ce but. »